Stockholm – Retour… // Jour 13

9h30, voilà notre aventure en Suède (et petit tour en Norvège) touche à sa fin… Il a neigé un peu cette nuit, mais pas suffisamment pour recouvrir les toits des bâtiments. Comme nous décollons qu’à 16h, nous allons profiter de la capitale pour une dernière balade du côté de Södermalm.

Après avoir fait nos adieux à Lousiette, nous prenons le bus qui nous emmène au terminal 5 de l’aéroport Arlanda. Il est à 30 min de Stockholm. On ne l’a pas vu de l’extérieur, mais l’intérieur est particulièrement beau. L’ambiance est calme, sereine, la décoration épurée… Il ne faut pas oublier que nous sommes chez les rois du design. Cette aile du terminal est quasiment vide, seuls 2 vols partent d’ici avant le notre.
Oli en profite pour faire quelques photos du lieu et éditer celles de ce matin, pendant que Nicolas inspecte le travail des employés sur les avions du tarmac.

Nous allons embarquer. C’était un très beau voyage, remplit d’émotion, de grandes premières et de promesses.
La promesse d’en faire beaucoup d’autres. Terminer une année par un voyage et commencer la suivante par ce même voyage est porteur de sens.
Nous apprenons toujours énormément sur nous lors d’une aventure, qu’elle soit à l’autre bout du monde ou à quelques minutes de notre pallier. Et le voyage ne s’arrête pas au moment où l’avion décolle pour retourner chez nous. Il continue avec le « travail » qui nous attend en rentrant. Qu’allons-nous faire de tout ce que nous avons appris ? Allons-nous prendre le temps d’accueillir toutes les émotions post-voyage ?
La déprime du retour est un sentiment bien réel qu’il faut savoir écouter pour en faire une force, pour avoir envie d’aller encore plus loin.
Oli : On me dit souvent que j’ai de la chance de voyager, c’est vrai que cette année a été un peu folle, mais je ne considère pas ça comme une chance. J’ai juste fait le choix de retirer les barrières que je m’infligeais. Parfois il suffit de peu de chose pour voyager. N’importe qui a le pouvoir de descendre de chez lui avec une tente, d’aller camper en montagne, en bord de mer ou en forêt et c’est déjà un voyage.

Plus qu’une heure de route avant d’arriver chez Nicolas. Nous avons été très heureux de partager ce voyage avec vous à travers ce carnet. N’hésitez à nous envoyer un petit mot ici ou sur instagram pour nous dire votre ressenti, nous serons très contents de vous lire.

Nous vous souhaitons plein de belles aventures !

A bientôt
Nicolas et Oli

TAGS:

Précédent
Suivant
TYPE AND HIT ENTER